RSS

Alma remporte le marché de l'AP-HP pour équiper 15 hôpitaux de son logiciel de prescription et de préparation de poches de nutrition parentérale.

| 29/04/2019

Alma a remporté en février 2018 un appel d’offre de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris pour la fourniture d’une solution logicielle couvrant la prescription et la préparation de la nutrition parentérale ainsi que la gestion et la production de préparations magistrales et hospitalières. D'ici 2020, seront équipés 10 hôpitaux de l'AP-HP pour la nutrition parentérale, dont 3 sites avec unité de production et 7 prescripteurs, et 5 hôpitaux pour les autres préparations. L'application assurera la gestion et la traçabilité de la prescription jusqu’à la dispensation et l’administration. Elle s'interfacera avec différents composants du système d’information hospitalier de l’AP-HP, en particulier le logiciel de gestion d'identité des patients.

Sécuriser la préparation des poches de nutrition parentérale et le préparatoire hospitalier

"Nous avions besoin d'un logiciel pour gérer la nutrition parentérale, de la prescription à l’administration en passant par la préparation, puis en rédigeant le cahier des charges, nous avons décidé d'acquérir également un logiciel de préparatoire, complémentaire à la nutrition parentérale" explique Bernard Guelfi, responsable du circuit des produits de santé à l'AP-HP et maître d'œuvre du projet. "Nos processus étaient un peu désorganisés, certains sites faisaient de la prescription papier, des outils avaient été développés en interne et n'étaient plus vraiment satisfaisants, il n'y avait pas de communication entre la prescription et la préparation, cela posait également des problèmes de maintenance…

L'objectif du logiciel dans le service est d'accompagner et de conseiller le médecin dans la commande sécurisée de la poche de nutrition parentérale, vers une poche relevant d’une AMM, une poche standardisée ou une poche "à la carte". A la pharmacie, le logiciel sécurisera le travail des préparateurs et des pharmaciens, pilotera l’automate de préparation de la poche, génèrera les étiquettes réglementaires, analysera les feuilles de contrôle et présentera le dossier de lot permettant la libération pharmaceutique. L’étape de dispensation ouvrira ensuite sur l’administration de la poche au patient par l’infirmier, après validation informatique de l'attribution de la bonne poche au bon patient. Le logiciel permettra d’autre part de gérer l’activité de préparation de médicaments à l’hôpital (hors reconstitution des chimiothérapies), en particulier pour la pédiatrie et la gériatrie.

 

Une solution réglementaire, novatrice et unique sur un tel périmètre

"De nombreux éléments ont penché en faveur d'Alma", poursuit Bernard Guelfi. "Un de nos hôpitaux utilisait déjà leur logiciel de préparatoire et la satisfaction des utilisateurs était unanime. A l'examen des réponses à l'appel d'offres Alma répondait à la plupart des questions, et la société s'est engagée sur des délais de réalisation de certaines fonctions additionnelles demandées dans le cahier des charges."

Le projet repose sur la richesse du socle Bp’prep, le logiciel qui assure la conformité aux Bonnes Pratiques de Préparation (BPP). Les dernières évolutions du logiciel intègreront les recommandations de la DGOS, de la HAS et de la SFN concernant la gestion des risques liée à l’activité de nutrition parentérale en néonatologie. En plus des aspects réglementaires, le même projet répond également aux spécificités métier comme la nutrition artificielle destinée aux patients à domicile, mais aussi organisationnelle pour favoriser la coopération entre PUI avec une dizaine d’établissements qui sous-traitent auprès de 3 établissements-producteurs de référence.

 

Premiers déploiements sur trois sites de production

Le projet a démarré en mars 2018 par la nutrition parentérale. Le déploiement du logiciel Alma sur le site pilote de l’hôpital Cochin, un des trois sites de production de l'AP-HP avec l’hôpital Armand-Trousseau et l’hôpital Robert-Debré, a été initié en juillet. L’hôpital Cochin prépare les poches destinées aux patients hospitalisés dans son établissement et aux patients de deux autres hôpitaux de l’AP-HP (Antoine-Béclère et Bicêtre). Les prescriptions réalisées avec le module Péan sur ces trois établissements hospitaliers sont transmises à la pharmacie de l’hôpital Cochin qui utilise le module Bp'Prep pour gérer la préparation des poches. Des sites prescripteurs hors AP-HP sont également appelés à utiliser le module de prescription d'Alma, en particulier l'hôpital de Gonesse qui sous-traite ses préparations à la pharmacie de l'hôpital Robert-Debré.

L'interopérabilité est un point clé du projet. En parallèle à la mise en place des modules de prescription et de préparation, le logiciel de gestion d'identité des patients (Orbis) a été interfacé avec Péan et Bp’Prep afin de sécuriser le risque d’identito-vigilance. "Après l’hôpital Cochin le site de l’hôpital Armand-Trousseau démarrera d'ici l'été 2019", précise Bernard Guelfi, "mais c'est plus simple car la base a déjà été installée et ce site ne prépare des prescriptions que pour lui-même. Ce sera ensuite le tour de l’hôpital Robert-Debré, le troisième site de production pour la nutrition parentérale".

Le volet "Préparatoire" du projet a été lancé en début d’année 2019, en commençant par les PUI de l’hôpital Cochin et de l’hôpital Armand-Trousseau. "Notre plan de déploiement pour cette partie préparatoire concerne 5 hôpitaux et s'étalera jusqu'en 2020", explique Bernard Guelfi. "Le préparatoire sera plus long à mettre en place du fait des multiples formes pharmaceutiques à paramétrer".

S'il a fallu composer avec les contraintes propres à chaque établissement hospitalier concerné, comme par exemple l'ouverture de la nouvelle unité de préparation de l’hôpital Cochin en juillet, le projet est entré dans une phase opérationnelle et les premiers retours d'expérience sont positifs : "nous sommes satisfaits de la façon dont le projet avance et nous apprécions la réactivité d'Alma", résume Bernard Guelfi.

 

Un projet qui ouvre sur de nouveaux horizons

Chez Alma, reconnu comme le spécialiste de l’informatisation des préparations stériles et non stériles depuis les rachats d'Accoss en 2014 et de Coachis Santé en 2016, on est honoré de la confiance accordée par cet établissement public de santé renommé.

Denis Crébassa, responsable de l'activité Santé d'Alma, de conclure : "Nos logiciels équipent déjà une centaine d’établissements hospitaliers, des plus modestes aux plus importants. Ils permettent de sécuriser tout type de préparation pharmaceutique : poches de nutrition, poches de chimiothérapies, gélules, pommades, collyres, injectables, solutions buvables, mélange d’antalgiques administrables par voie intrathécale, etc. Avec le projet de l'AP-HP, nous entrons dans une nouvelle phase de notre développement grâce à une offre encore plus riche fonctionnellement, organisée en territoire, et répondant aux exigences des professionnels de Santé."

Plan du site | Mentions légales | Politique de confidentialite
Copyright © 2018 Alma | Tous droits réservés