Un outil indispensable dans la mise en œuvre de projets EAI.

L’enjeu pour chaque système d’information consiste à offrir des applications performantes pour chaque métier de l’entreprise tout en minimisant la duplication de données. Vous disposez de nombreuses applications hétérogènes qui partagent (ou plutôt devraient) partager des informations ? Grâce à notre expérience dans la mise en œuvre d’applications métier, nous avons développé une expertise dans le domaine de l’EAI avec Talend.

L’EAI (Enterprise Application Integration) est un domaine qui traite de l’interopérabilité des applications en entreprise. Mettre en place un EAI, c’est modéliser et optimiser les flux de données utiles dans chaque application. Cela va du « simple » import initial au démarrage d’une nouvelle application à la mise en œuvre de processus de mise à jour automatisés pouvant être lancés à des fréquences élevées (tous les jours, toutes les heures, etc.).

Talend

Talend est un acteur du monde libre qui connait un succès exponentiel. Talend intervient dans 4 domaines : qualité des données, intégration d’application, intégration de données, gestion des données de référence.

Périmètre d’application

Nous utilisons Talend pour l’intégration de données et sa fonction ETL.

Nous apprécions particulièrement sa capacité à modéliser graphiquement les flux de données. Grâce à Talend Open Studio, il devient très simple de concevoir et de faire évoluer des flux de données.

Par ailleurs, la bibliothèque de composants est en constante évolution, ce qui nous permet de nous appuyer sur des règles de transformation adaptées aux situations que nous rencontrons.

Les usages de prédilection

  • Import initial de données (récupération d’un historique), avec règles de transformation et de validation des données
  • Alimentation régulière de données depuis une ou plusieurs sources externes

La capacité de Talend à modéliser les flux en font un outil indispensable dans la mise en œuvre des projets faisant intervenir des composantes EAI.

Gestion de la qualité des données

Partager les données métiers et les consolider avec des entrepôts est déjà une première étape importante pour améliorer la qualité des données, mais elle n’est pas suffisante.

Une gouvernance sur la gestion et la qualité des données est nécessaire pour ne pas crouler à terme, sous les données obsolètes, voire incorrectes.

Cette tâche est primordiale : la qualité des données n’est pas le domaine réservé du service informatique, les fonctionnels sont les plus à même de l’assurer. L’approche de validation peut alors être collaborative, chaque métier assurant ainsi une production de données qualifiées en amont de l’intégration dans les entrepôts. En effet, il sera toujours plus facile de vérifier les données lors de leur production, que plus tard lors de leur consommation. Il est aussi possible de faire intervenir des processus de validation de données au travers d’outils de BPM comme Moovapps ou SharePoint pour faciliter cette validation par les différents acteurs.

Pour aller plus loin dans la validation, la surveillance régulière devient nécessaire, Talend propose une plateforme complète de gestion des données, avec notamment des outils de gestion de qualité de données accessibles par les utilisateurs métiers (Talend Data Quality).

Construction d’un référentiel de données

Qu’est-ce qu’un référentiel de données ?

Un référentiel est l’ensemble des données du système d’informations qui sert de référence aux autres applications. Le référentiel présente les données de référence de l’organisation. La donnée de référence peut être caractérisée par :

  • Un usage commun,
  • Une qualité indispensable pour les métiers,
  • Un sens partagé,
  • Une « grande » durée de vie.

Les référentiels les plus courants sont généralement les annuaires d’entreprises. On peut aussi citer les dictionnaires de métadonnées des outils de gestion documentaire ou les annuaires clients dans les outils de CRM.

En réalité une grande partie des données manipulées par l’entreprises peut faire l’objet d’une mutualisation au sein d’un référentiel. L’objectif de ce référentiel est de pouvoir maintenir à jour, piloter la vie des données dites de références et de mettre à disposition ces informations pour l’ensemble des applications du Système d’Information.

Bénéfices

Modélisation graphique des flux d’échanges de données

Amélioration de la qualité des données

Echanges de données simplifié entre les systèmes informatiques

À voir également